Coucou et bienvenue sur °LGDC° !!!
rejoins-nous vite :D



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage de Braise
CO-FONDATRICE • JAJA • CHEF DECHU AU COEUR BRISE
CO-FONDATRICE • JAJA • CHEF DECHU AU COEUR BRISE


Nombre de Messages : 1229
Age : 19
Date d'Inscription : 02/08/2009

Feuille de Personnage
Relations:
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Contexte   Dim 16 Juin - 18:09


Moi, j'étais chat domestique, autrefois.
Il est bien loin, le temps où je me prélassais dans un jardin, attendant l'heure du repas, servi avec amour par des Bipèdes attentionnés.

Moi, j'étais un chat errant, il y a longtemps.
Il est bien loin, le temps où on fouinait les poubelles des grands restaurants, volant à la sauvette une cuisse de poulet à moitié avalée, et se réfugiant là où on pouvait trouver chaleur et réconfort à cette vie de misère.

Moi, j'étais un chat sauvage, dans le temps.
Il est bien loin, le temps où on me défendait de m'approcher de cette ville, pourtant si jolie éclairée la nuit, avec ses mille sons intrigants, et qui séduisit bien plus d'un chat de nos forêts.

Sans que personne ne comprenne réellement pourquoi, un jour les Bipèdes sont partis, comme des animaux fuyant un feu de forêt. Ils font désormais partie de la légende, et après ce désœuvrement total, les chats ont fini par se faire à cette idée : leurs humains ne reviendraient jamais plus. Ils agirent donc pour établir un ordre dans cette société qui était désormais la leur.

Les chats domestiques formèrent un groupe nommé Tribu de la Brume.
Prônant la démocratie et la liberté de choix, ils établirent une hiérarchie égalitaire, comprenant un chef, secondé d'un conseil de vétérans, donnant leur sage avis sur les grandes décisions à prendre.
Sans qu'il y ait de raison explicable, une croyance avait naquit avant même que ces chats ne se rassemblent : pour les domestiques, une fois un chat décédé, son esprit devient libre et s'insinue dans la brume qui recouvre parfois la ville, flottant paisiblement parmi les vivants.

Les chats errants, éternels hargneux, rassemblèrent les habitants des égouts pour former la Tribu de la Nuit.
Ici, nulle égalité, les plus faibles sont martyrisés et affublés de surnoms ridicules, tandis que les plus forts arborent un pseudonyme effrayant, reflétant leur supériorité.
La religion accepte une forme de supériorité, c'est pourquoi les chats de la Nuit ne croient en rien, ou taisent leurs croyances pour rester en un seul morceau.
Les anciens préfèrent s'exiler, dans l'espoir d'échapper au destin funeste qui les attend. Les inutiles ne sont pas les bienvenus, et chaque chaton né dans la Tribu de la Nuit sait qu'il faudra souffrir, et que seuls les plus chanceux se feront une place au moins acceptable dans cet enfer.

Les chats sauvages, fidèles à leur tradition, ont assisté à l'évolution durant des générations des habitudes des chats domestiques et errants. Ils n'ont pas pour autant décidé de se laisser marcher sur les pieds ou d'aller sur les plates-bandes des anciens chats de Bipèdes, et se sont fait appeler Tribu de l'Aube.
Petit à petit, leur croyance se dirigea vers la terre nourricière, et ainsi leur philosophie naquit : chaque chat meurt, et à sa mort, son corps retourne à la terre, et il deviendra herbe, herbe mangée par les rongeurs, ensuite eux-mêmes mangés par les félins. Pour eux, c'est un grand cycle de la vie qu'il est essentiel de remplir.


Mais tous ces changements ont eu lieu il y a bien longtemps de cela. Des générations et des générations se sont succédées depuis, et les Tribus ont coexisté sans pour autant se nuire. Mais les temps changèrent. Les chats de la Nuit, toujours plus ambitieux, excédés de devoir se cloîtrer dans les tréfonds de la ville, réclamèrent les terres des chats de la Brume, et une guerre continuelle se créa entre ces deux groupes.
Les chats de l'Aube, d'abord indifférents à ces conflits à l'intérieur de la ville, se virent vite envahis par de plus en plus de chats domestiques curieux et de chats errants désireux de s'approprier des morceaux de leur forêt, avoisinant la ville qui se voyait recouverte par la végétation au fil des années.  

Désormais, la nature a totalement recouvert ses droits, et il est dur d'imaginer que cette ville avait été autrefois habitée par des Bipèdes. Désormais, la raison de leur disparition n'est plus qu'un soucis de philosophe, et les tensions entre les trois tribus sont constantes, les vieilles colères d'antan étant maintenues, et les chats de la Nuit n'ayant pas abandonné l'idée d'un jour chasser les Brumes et les Aubes de leurs territoires respectifs.

Bref résumé de notre contexte :
 

__________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ADMINISTRATION :: Règles de survie-
Sauter vers: